Historique

Au commencement, l’histoire du Plumfoot en France est en fait celle de 2 associations, la FASP et l’AFDC, qui ont évoluées séparément avant de se découvrir réciproquement, de s’apporter leurs acquis et enfin de construire un projet commun.

Le Plumfoot à Marseille : la FASP (Fédération des Associations Sportives de Plumfoot)

La FASP, née en 1994, est à la base inspirée de l’échange artistique entre deux partenaires ou plus, tel qu’on le rencontre souvent au Vietnam et dans d’autres pays d’Asie. La FASP a alors commencé à développer une version « match par équipe » de cette discipline, sans toutefois prendre contact avec la fédération internationale de Plumfoot.

Le đá cầu en Île-de-France : L’AFDC (Association Française de Da Cau)

L’appellation vietnamienne du Plumfoot est « đá cầu ». Découvrant ce sport par sa femme vietnamienne, Guillaume Destot emporte vite dans son sillon un petit groupe d’amis. Voulant en savoir plus sur ce sport, il découvre et contacte la fédération internationale. Le petit groupe francilien s’entraîne régulièrement  en appliquant les règles officielles de l’ISF (International Shuttlecock Federation) et quelques années plus tard l’AFDC est créée. Entre 2002 et 2007,  cette association est la seule structure française connue des instances internationales, alimentant seule l’équipe nationale lors des tournois internationaux. Ses joueurs auront donc joué trois Coupes du monde, deux Coupes d’Europe, 5 Open de Hongrie et deux Open d’Allemagne.

Un projet commun : France Plumfoot

Ce n’est qu’en 2007 que ces deux groupes se découvrent enfin, via internet. Une première rencontre a lieu en avril 2008, et l’envie profonde de développer ce sport associée à la passion commune pour « la plume » stimulent le désir de travailler ensemble.

À l’issue de cette rencontre plusieurs décisions sont actées :

  •   « Plumfoot » devient l’appellation officielle en France.
  •  Les règles de l’ISF seront utilisées en France, pour la pratique en compétition.
  • 3 tournois (dont un international) seront organisés en commun sur la saison 2008/2009.
  • Les tournois internationaux et la sélection en équipe nationale s’ouvrent enfin à des joueurs venant de différents clubs.

En octobre 2008 naît l’association « France Plumfoot ». Depuis d’autres clubs ont vu le jour en dehors de ceux de Paris et Marseille : Canteleu, Amiens, Puteaux, Dunkerque, Toulon. Actuellement les clubs actifs sont ceux de Paris, Marseille, Puteaux et Dunkerque et la création de clubs est attendue à Bordeaux, Rennes et Lyon. Le Plumfoot se développe !