Le nouveau règlement de la saison 2018-2019 de France Plumfoot est disponible !

Introduction

Ce document, rédigé par France Plumfoot, vise à décrire le fonctionnement de la saison sportive organisée par France Plumfoot.

Celle-ci se compose donc :

– d’un championnat de simple réparti sur 4 compétitions (3 qualificatives et 1 phase finale)

– d’un championnat de double réparti sur 4 compétitions (3 qualificatives et 1 phase finale)

– d’une compétition interclubs

– d’un Open de France

Pour qui ?

Ces compétitions sont ouvertes à tout membre d’une association affiliée à France Plumfoot.
France Plumfoot se réserve aussi la possibilité d’accueillir d’autres joueurs et joueuses en vue de la promotion de la discipline en France. Elles sont mixtes et ouvertes à toutes les catégories d’âge.

Format des compétitions

Toutes ces compétitions suivent le format : Poules + Tableau direct et offrent des matchs de reclassements.

Le nombre de poules et de qualifié.e.s pour la tableau principal est défini par le comité d’organisation des compétitions (« COC » ci-dessous) qui agit sur délégation de France Plumfoot.

Le COC choisit ainsi un des formats décrits en annexe en fonction des conditions logistiques (nombre d’inscrit.e.s, de terrains, plage horaire du gymnase, etc.).

Les tableaux sont constitués par tirage au sort selon un système de tête de série propre à chaque compétition. A la fin de la phase des poules, un nouveau tirage au sort est effectué pour rendre les huitièmes ou quarts de finale (la seconde phase du tournoi donc) imprédictibles. Les modalités sont fonction des schémas de compétition et sont spécifiées en annexe ci-desous.

Règles de jeu

Les matchs sont régis par les règles officielles de l’International Shuttlecock Federation.

Ajustements potentiels

Le COC se réserve la possibilité pour des raisons logistiques et de contraintes de temps de :

– modifier pour tout ou partie de la compétition la durée des matchs (ex : match en un set, set en 15 points, 3ème set raccourci, etc.) ;

– limiter le nombre de matchs de reclassement ;

– limiter le nombre d’inscrit.e.s ;

– et de manière générale de choisir tout moyen permettant de s’assurer que la compétition aille à son terme dans les meilleures conditions possibles.

Classement lors des poules

Le classement en poule est défini par les données suivantes :

– différence rencontres gagnées/perdues (puis plus grand nombre de rencontres gagnées) ;

– différence matchs gagnés/perdus (puis plus grand nombre de matchs gagnés) ;

– différence sets gagnés/perdus (puis plus grand nombre de sets gagnés) ;

– différence points gagnés/perdus (puis plus grand nombre de points gagnés).

Forfait en cours de compétition

Toutes les compétitions respectent les points suivants concernant les forfaits :

– Les remplacements ne sont autorisés que lors des matchs de triple ;

– Un forfait en cours de compétition est définitif. Si un.e joueur/euse ne peut finir un match, il/elle n’est pas autorisé.e à se présenter aux matchs suivants ;

En poule, le classement final ne tient pas compte des matchs de l’équipe forfaite et celle-ci finit donc dernière de poule. Toutefois, elle conserve l’avantage de son classement théorique et obtient donc la dernière place de la partie de tableau où elle se serait en théorie qualifiée. (ex : lors d’un tournoi avec 4 poules qualifiant les 2 premiers, un.e joueur/euse qui finirait 2ème de poule, malgré un forfait au cours de celle-ci, obtiendrait la 8ème place au classement général malgré son remplacement par un.e autre joueur/euse).

De facto, dans ce cas, certaines équipes peuvent terminer ex-aequo.

Lors d’un tableau direct, l’équipe forfaite perd le match. Son adversaire est logiquement qualifié pour le match suivant.

Si une équipe ayant accédé au tour suivant déclare forfait avant de démarrer le match suivant, elle est remplacée par l’équipe qui aura perdu au préalable contre elle si et seulement si celle-ci n’a pas commencé de matchs de reclassement. Exemple : X gagne contre Y en quarts de finale et doit rencontrer Z en demi-finales. X déclare forfait avant le début de sa demi-finale contre Z. Si Y n’a pas commencé son premier match de reclassement pour les places 5-8, Y remplace X et joue la demi-finale contre Z. Si Y a commencé ou terminé son premier match de reclassement pour les places 5-8, alors il n’y a pas de remplacement possible, Z remporte la demi-finale et se retrouve en finale.

Championnat France Plumfoot de simple

Description

Le championnat est composé de :

– 3 tournois qualificatifs ;

– 1 phase finale de 16 joueurs/euses en simple.

Le vainqueur de la phase finale gagne le titre de « Champion de France Plumfoot en simple » pour la saison.

Classements en simple

L’organisation du championnat est régie par 2 classements :

– un classement général, qui permet de définir certain.e.s des qualifié.e.s pour la phase finale ;

– un classement dit « Têtes de série » (TdS), qui influe sur les tirages au sort des tableaux des différents tournois.

Classement général

À chaque tournoi de l’année, chaque joueur et chaque joueuse inscrit.e gagne des points, selon le tableau ci-dessous, en fonction de ses résultats à la compétition concernée.

Gains de points lors d’un tournoi de simple

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

1er

10000

17ème

1700

33ème

600

49ème

200

2nd

7500

18ème

1500

34ème

550

50ème

170

3ème

6000

19ème

1450

35ème

530

51ème

160

4ème

5500

20ème

1400

36ème

510

52ème

150

5ème

4500

21ème

1350

37ème

490

53ème

140

6ème

4100

22ème

1300

38ème

470

54ème

130

7ème

3800

23ème

1250

39ème

450

55ème

120

8ème

3500

24ème

1200

40ème

430

56ème

110

9ème

3000

25ème

1150

41ème

410

57ème

100

10ème

2800

26ème

1100

42ème

390

58ème

90

11ème

2700

27ème

1050

43ème

370

59ème

80

12ème

2600

28ème

1000

44ème

350

60ème

70

13ème

2500

29ème

950

45ème

330

61ème

60

14ème

2400

30ème

900

46ème

310

62ème

50

15ème

2200

31ème

850

47ème

290

63ème

40

16ème

2000

32ème

800

48ème

270

64ème

30

65ème et +

10

À tout moment de la saison, avant le championnat de fin d’année, on calcule le nombre de points des joueurs/euses en sommant les points obtenus par ceux-ci et celles-ci lors des différents tournois, soit T1, T2 et T3. Ces points donnent donc lieu à un classement qui évolue durant la saison. Le classement général de la saison est calculé après la phase finale en rajoutant, pour celles et ceux qui y ont participé, un nombre de points F, avec une pondération de 3. Le nombre total de points P marqués dans la saison est donc calculé par la formule P = T1 + T2 + T3 + 3 x F.

Le classement général de la saison est finalement établi sur la base des points accumulés par les joueurs et les joueuses selon la formule précédente.

Classement TdS

Pour calculer le classement TdS d’un joueur, on regarde son classement général à la saison précédente et on lui attribue alors, selon ce classement, un nombre N de points, tel que décrit par le tableau ci-dessous. Si au cours de la saison courante le joueur a acquis P points durant les tournois qualificatifs, son classement TdS vaut alors P + N.

Points TdS simple

(selon le classement général de la saison précédente)

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

1er

5000

17ème

850

33ème

300

49ème

100

2nd

3750

18ème

750

34ème

275

50ème

85

3ème

3000

19ème

725

35ème

265

51ème

80

4ème

2750

20ème

700

36ème

255

52ème

75

5ème

2250

21ème

675

37ème

245

53ème

70

6ème

2050

22ème

650

38ème

235

54ème

65

7ème

1900

23ème

625

39ème

225

55ème

60

8ème

1750

24ème

600

40ème

215

56ème

55

9ème

1500

25ème

575

41ème

205

57ème

50

10ème

1400

26ème

550

42ème

195

58ème

45

11ème

1350

27ème

525

43ème

185

59ème

40

12ème

1300

28ème

500

44ème

175

60ème

35

13ème

1250

29ème

475

45ème

165

61ème

30

14ème

1200

30ème

450

46ème

155

62ème

25

15ème

1100

31ème

425

47ème

145

63ème

20

16ème

1000

32ème

400

48ème

135

64ème

15

65ème et +

5

Tournois qualificatifs

Organisés, si possible, dans des villes différentes afin d’en permettre l’accès au plus grand nombre, ils sont régis par les règles définies en introduction de ce document.

Constitution du tableau d’un tournoi

C’est au moment de la constitution des poules que le classement TdS de chaque joueur et de chaque joueuse est pris en compte, les joueurs/euses ayant un classement TdS plus élevé étant plus « protégé.e.s » que les suivants, c’est-à-dire ont moins de chances de jouer en poules contre des joueurs et joueuses à haut classement.

Le tableau du tournoi et son tirage au sort suivent alors une des formes définies en annexe.

Phase finale du championnat France Plumfoot de simple

Qualification :

Sont qualifié.e.s à la phase finale :

– Tou.te.s les demi-finalistes lors d’un des tournois qualificatifs ;

– Le tableau est ensuite complété par les meilleur.e.s joueurs et joueuses au classement général jusqu’à avoir 16 joueurs/euses.

Forfaits

Tout forfait est définitif. Un joueur ou une joueuse forfait avant le tournoi est automatiquement remplacé.e par le joueur ou la joueuse le mieux classé au classement général. Cela est valable tant que le joueur ou la joueuse remplacé.e n’a pas commencé de match lors de la phase finale. Ceci a comme conséquence le fait que les joueurs et les joueuses suivant au classement le ou la dernier/ère qualifié.e sont susceptibles d’être qualifié.e.s à la dernière minute en cas de forfait d’un joueur ou d’une joueuse qualifié.e.

Têtes de séries

Lors de la phase finale, la définition des têtes de séries suit une règle différente du reste de la saison, à savoir :

– La prise en compte du nombre de tournois qualificatifs gagnés. Dit autrement, celles et ceux ayant remporté une ou des finales lors des tournoi.s qualificatif.s se trouvent dans les premières têtes de séries ;

– en cas d’égalité, le classement général départage les joueurs et les joueuses ;

– pour celles et ceux n’ayant pas gagné de tournoi qualificatif, c’est leur classement général de la saison (hors points TDS donc!) qui les départage.

Tableau de la phase finale

La phase finale du championnat France plumfoot suit le tableau 1, à 16 joueurs et joueuses, définit en annexe.

Championnat France Plumfoot de double

Description

Le championnat est composé de :

– 3 tournois qualificatifs ;

– 1 phase finale comprenant 8 équipes ou 10 équipes ou 12 équipes

Le vainqueur de la phase finale gagne le titre de « Champion de France Plumfoot en double » pour la saison.

Classements en double

Comme en simple, l’organisation du championnat FP de double est régi par un classement général et un classement dit « Têtes de série » (TdS).

Classement général

Bien que jouant en équipe, le classement général en double est individuel.

Ainsi à chaque tournoi de l’année, chaque joueur et chaque joueuses inscrit.e gagne des points, selon le tableau ci-dessous, en fonction de ses résultats à la compétition concernée.

Gains de points lors d’un tournoi de double

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

1er

10000

17ème

1700

33ème

600

49ème

200

2nd

7500

18ème

1500

34ème

550

50ème

170

3ème

6000

19ème

1450

35ème

530

51ème

160

4ème

5500

20ème

1400

36ème

510

52ème

150

5ème

4500

21ème

1350

37ème

490

53ème

140

6ème

4100

22ème

1300

38ème

470

54ème

130

7ème

3800

23ème

1250

39ème

450

55ème

120

8ème

3500

24ème

1200

40ème

430

56ème

110

9ème

3000

25ème

1150

41ème

410

57ème

100

10ème

2800

26ème

1100

42ème

390

58ème

90

11ème

2700

27ème

1050

43ème

370

59ème

80

12ème

2600

28ème

1000

44ème

350

60ème

70

13ème

2500

29ème

950

45ème

330

61ème

60

14ème

2400

30ème

900

46ème

310

62ème

50

15ème

2200

31ème

850

47ème

290

63ème

40

16ème

2000

32ème

800

48ème

270

64ème

30

65ème et +

10

À tout moment de la saison, avant le championnat de fin d’année, on calcule le nombre de points des joueurs et des joueuses en sommant les points obtenus par ceux-ci et celles-ci lors des différents tournois, soit T1, T2 et T3. Ces points donnent donc lieu à un classement qui évolue durant la saison. Le classement général de la saison est calculé après la phase finale en rajoutant, pour celle et ceux qui y ont participé, un nombre de points F, avec une pondération de 3. Le nombre total de points P marqués dans la saison est donc calculé par la formule P = T1 + T2 + T3 + 3 x F.

Le classement général de la saison est finalement établi sur la base des points accumulés par les joueurs et les joueuses, selon la formule précédente.

Classement TdS

aussi, le classement TdS est individuel.

Ainsi pour le calculer, on regarde le classement général d’un joueur ou d’une joueuse à la saison précédente et on lui attribue alors, selon ce classement, un nombre N de points, tel que décrit par le tableau ci-dessous. Si, au cours de la saison courante, le joueur ou la joueuse a acquis P points durant les tournois qualificatifs, son classement TdS vaudra alors P + N.

Points TdS double

(selon le classement général de la saison précédente)

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

Rang

Points

1er

5000

17ème

1500

33ème

850

49ème

575

2nd

4375

18ème

1450

34ème

800

50ème

563

3ème

3750

19ème

1400

35ème

750

51ème

550

4ème

3375

20ème

1375

36ème

738

52ème

538

5ème

3000

21ème

1350

37ème

725

53ème

525

6ème

2875

22ème

1325

38ème

713

54ème

513

7ème

2750

23ème

1300

39ème

700

55ème

500

8ème

2500

24ème

1275

40ème

688

56ème

488

9ème

2250

25ème

1250

41ème

675

57ème

475

10ème

2150

26ème

1225

42ème

663

58ème

463

11ème

2050

27ème

1200

43ème

650

59ème

450

12ème

1975

28ème

1150

44ème

638

60ème

438

13ème

1900

29ème

1100

45ème

625

61ème

425

14ème

1825

30ème

1050

46ème

613

62ème

413

15ème

1750

31ème

1000

47ème

600

63ème

400

16ème

1625

32ème

925

48ème

588

64ème

375

65ème et +

350

Tournois qualificatifs

Organisés, si possible, dans des villes différentes afin d’en permettre l’accès au plus grand nombre, elles sont régies selon les règles définies en introduction de ce document.

Constitution du tableau d’un tournoi

Pour définir les têtes de séries, on additionne les points TdS des 2 joueurs ou/et joueuses constituant une équipe.

C’est au moment de la constitution des poules que le classement TdS de l’équipe est pris en compte, celles ayant un classement TdS plus élevé étant plus « protégées » que les suivantes.

Le tableau du tournoi et son tirage au sort suivent alors une des formes définies en annexe.

Phase finale du championnat France Plumfoot de double

Qualification et constitution des équipes :

Sont qualifié.e.s à la phase finale :

– Les finalistes des tournois qualificatifs ;

– Les personnes invitées par les finalistes pour constituer leur équipe de double. Pour être éligible, les personnes invitées devront avoir participé à au moins un tournoi qualificatif de double durant la saison ;

– A l’issue des deux premières phrases, trois cas de figure se présentent :

1/ L’ensemble des finalistes et de leur partenaire constitue 8 équipes ou moins. Dès lors, sont contacté.e.s les joueurs et joueuses ayant obtenu le meilleur classement pour arriver à 8 équipes ;

2/ L’ensemble des finalistes et de leur partenaire constitue entre 8 équipes + 1 personne seule et 10 équipes. Dès lors, sont contacté.e.s les joueurs et joueuses ayant obtenu le meilleur classement pour arriver à 10 équipes ;

3/ L’ensemble des finalistes et de leur partenaire constitue plus de 10 équipes (12 maximum). Dès lors, sont contacté.e.s les joueurs et joueuses ayant obtenu le meilleur classement pour arriver à 12 équipes ;

C’est au COC de contacter les joueurs et les joueuses qualifiées pour valider les équipes et pouvoir ensuite inviter les autres joueurs et joueuses qualifié.e.s pour qu’ils et elles constituent leur équipe de double. Le COC se réserve le droit de disqualifier un.e joueur/euse qualifié.e s’il est avéré que celui-ci ou celle-ci bloque manifestement la constitution de la liste des équipes finalistes dans la mesure où elle met trop de temps à décider qui il ou elle invite.

Forfaits :

Tout forfait est définitif.

Le coéquipier ou la coéquipière d’un.e joueur/euse forfait avant la phase finale peut choisir un nouveau partenaire parmi les joueurs et joueuses libres selon les contraintes définies ci-dessus.

Cela est valable tant que l’équipe n’a pas commencé de match lors de la phase finale. Ceci a comme conséquence le fait que les joueurs et les joueuses suivant au classement le ou la dernier/ère qualifié.e sont susceptibles d’être qualifié.e.s à la dernière minute en cas de forfait d’un joueur ou d’une joueuse qualifié.e.

Têtes de séries :

Lors de la phase finale, la définition des têtes de série suit une règle différente du reste de la saison, à savoir :

– La prise en compte du nombre de tournois qualificatifs gagnés. Celles et ceux ayant gagné un ou des tournoi.s qualificatif.s se trouvent dans les premières têtes de séries ;

– en cas d’égalité, le classement général départage les joueurs et les joueuses ;.

– pour celles et ceux n’ayant pas gagné de tournoi qualificatif, c’est leur classement général qui les départage.

Tableau de la phase finale :

En fonction du nombre d’équipes qualifiées pour la phase finale du championnat France plumfoot, la phase finale pourra prendre 3 formes différentes (cf. annexe ci-dessous) :

1/ 2 poules de 4 équipes avec les 2 premières qualifiées pour les demi-finales ;

2/ 2 poules de 5 équipes avec les 4 premières qualifiées pour les quarts de finale ;

3/ 2 poules de 6 équipes avec les 4 premières qualifiées pour les quarts de finale.

Tournoi interclubs

Description

Le tournoi interclubs est une compétition où les équipes se rencontrent sur 5 matchs, chaque victoire apportant un point à l’équipe.

L’équipe vainqueur du tournoi gagne le titre de « Champion de France Plumfoot des clubs »

Définition d’une rencontre

Une rencontre entre 2 équipes est composée de 5 matchs, joués dans l’ordre suivant.

– un 1er match de simple ;

– un 1er match de double ;

– un match de triple ;

– un 2nd match de double;

– un 2nd match de simple.

Un.e même joueur/euse ne peut jouer qu’une seule fois la même épreuve lors d’une même rencontre. De facto, il ou elle ne peut jouer plus de 3 matchs. Une exception existe pour les équipes de 3 joueurs/euses. Dans ce cas, un.e joueur/euse est autorisé.e à jouer les 2 doubles mais ne peut jouer aucun match de simple lors de la même rencontre.

La compositions d’un double ou d’un simple doit être annoncée simultanément par les 2 équipes avant le début de début du match concernée.

Constitution des équipes

Une équipe est composée de 3 à 6 joueurs/euses.

Une même équipe ne peut être constituée que de joueurs/euses évoluant dans le même club.
Les joueurs/euses inscrit.e.s dans plusieurs associations devront définir en amont de la compétition quel est leur club principal et en aviser le COC.

Il est permis aux joueurs/euses indépendant.e.s et à celle et ceux de clubs de moins de 6 membres de se réunir dans une même équipe ou de compléter l’équipe d’une autre association. Dans ce dernier cas, les joueurs/euses indépendant.e.s ou de clubs de moins de 6 membres doivent être en minorité au sein de l’équipe « complétée ».

Têtes de séries

Les équipes têtes de séries sont définies selon la moyenne des points TdS en double et en simple des joueurs d’une même équipe.

Forfait

Il est rappelé qu’un forfait est définitif et qu’un joueur ou une joueuse qui n’aura pu se présenter lors d’une rencontre, ne pourra réintégrer le jeu pour une rencontre suivante.

Une équipe de 2 joueurs/euses à l’issue d’un ou plusieurs forfaits est autorisée à jouer, par rencontre, 2 simples et 1 double.

Annexes

Organisation compétition Plumfoot

Tableau 1 : si 8 poules avec les 2 premiers qualifiés :

Poule A

Poule B

Poule C

Poule D

Poule E

Poule F

Poule G

Poule H

T1

T2

T3

T4

T5-8

T9-12

T13/16

T21-24

T17-20

T29-32

T25-28

T33-36

T37-40

1/8ème Finale

1/4 Finale

1/2 Finale

Finale

1A

2 E-H

2B ou 2C

1 E-H

1 E-H

2B ou 2C

2 E-H

1D

1C

2 E-H

2A ou 2D

1 E-H

1 E-H

2A ou 2D

2 E-H

1B

Tableau 2 : si 4 poules avec les 2 premiers qualifiés :

Poule A

Poule B

Poule C

Poule D

T1

T2

T3

T4

T5-8

T9-12

T13-16

T17-20

T21-24

1/4 Finale

1/2 Finale

Finale

1A

2B ou 2C

2B ou 2C

1D

1C

2A ou 2D

2A ou 2D

1B

Tableau 3 : si 4 poules avec les 4 premiers qualifiés :

Poule A

Poule B

Poule C

Poule D

T1

T2

T3

T4

T5-8

T9-12

T13-16

T17-20

T21-24

1/8ème Finale

1/4 Finale

1/2 Finale

Finale

1A

4C ou 4B ou 4D

2C ou 2B

3A-D

3A-D

2C ou 2B

4A ou 4B ou 4C

1D

1C

4A ou 4B ou 4D

2A ou 2D

3A-D

3A-D

2A ou 2D

4A ou 4C ou 4D

1B

Tableau 4 : si 2 poules avec les 4 premiers qualifiés :

Poule A

Poule B

T1

T2

T3 ou T4

T5 à T8

T5 à T8

T9 à 12

T9 à 12

Puis

1/4 de finale

1/2 finale

Finale

1A-4B

2B-3A

2A-3B

1B-4A

Tabeau 5 : si 2 poules avec les 2 premiers qualifiés :

Poule A

Poule B

T1

T2

T3 ou T4

T5 à T8

T5 à T8

T9 à 12

T9 à 12

Puis

1/2 finale

Finale

1A-2B

1B-2A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *