On avance, on avance … mais où va-t-on ?

Que de transformations depuis quelques mois ! Le succès de la dernière compétition est une preuve indéniable de vitalité qui va nous donner un élan considérable pour la saison qui vient. Ce bel événement fut comme d’habitude l’occasion de réunir la famille du plumfoot étendue (encore une fois, merci aux bénévoles !!) et d’accueillir les recrues pour leur premier tournoi. Au plaisir de rencontrer de nouveaux joueurs se mêle celui de voir les « nouveaux anciens » progresser et pousser leurs premiers cris de rages durant leur match ! À titre informatif, il y a 3 ans, une grosse compétition nationale voulait dire une vingtaine d’inscrits … on a tout simplement triplé de volume.

Cet engouement partagé est d’excellent augure pour le développement de notre sport mais signifie également que nous sommes à une période charnière de notre évolution, et je souhaite (au risque d’enfoncer des portes ouvertes) souligner ici par quels procédés nous tranch(er)ons les différentes questions cruciales qui s’offrent à nous.

Poser les rails du train qui nous transporte

Depuis 2016 l’équipe de France Plumfoot, et tout particulièrement son CA, consacre une énergie considérable à la structuration de l’association mais aussi de la communauté, par la rédaction d’un règlement précis pour le championnat, la création d’un cahier des charges du sélectionneur, la conduite à tenir pour les joueurs sélectionnés, etc.

La jeunesse de notre association et surtout, la récente accélération qu’elle connaît dans son développement a parfois conduit le CA de France Plumfoot à définir des règles au pied-levé, lorsqu’une situation encore jamais vécue se présentait à nous. Inversement, certaines pratiques qui étaient totalement naturelles pour les compétitions de 15 personnes l’apparaissent beaucoup moins aujourd’hui avec la masse que nous représentons.

Ainsi, lors de la dernière compétition, alors que cela n’est écrit nulle part dans les règles du championnat, nous avons été contraints de limiter le nombre d’inscrits (une première !) et d’imposer des matchs de poules et reclassements en 1 set. Dans la même veine, la constitution d’une équipe de double « triplée » pour palier à la défection d’un joueur est une solution que l’on a de nombreuses fois adoptée, préférant assurer à tous la possibilité de jouer plutôt que d’imposer des règles trop strictes par rapport à la taille de notre communauté. Il se trouve justement que notre communauté grandit et que beaucoup de ces rafistolages issus de ce que l’on pourrait appeler « la jurisprudence du plumfoot » ont de moins en moins leur place maintenant que l’on dispose d’un championnat structuré.

Pour les joueurs du circuit, ces prises de décision peuvent être source de frustration ou de sentiment d’injustice car elles paraissent parachutées on ne sait d’où. Mais il faut bien comprendre que c’est le seul moyen que nous avons de définir nos règles, en progressant de proche en proche. Lorsqu’une nouvelle situation se présente à nous, le CA de France Plumfoot convient d’une solution qui n’est pas figée dans le temps et devra sans doute maturer avant de rentrer totalement dans nos coutumes (ou être abandonnée si finalement elle ne convient pas !). En prenant un tout petit peu de recul on s’aperçoit (à une autre échelle) que c’est par le même procédé que les lois sont définies dans toute société civilisée : en s’adaptant, au coup par coup, à l’évolution de la société elle-même (exemple: légifération sur internet ou des services de type Uber etc).

C’est un peu comme si nous posions au fur et à mesure les rails du train dans lequel nous sommes embarqués … avec une locomotive qui avancerait de plus en plus vite et finalement peu de mains pour tracer le chemin.

Patience, donc, et aidez-nous, par vos remarques (constructives, toujours) a bâtir et lisser les murs de notre maison !

Un outil pour la communauté

Il y a bien longtemps, avant l’avènement de FB et autres whatsapp, les tapeurs de plumes utilisaient un forum à l’esthétique quelque peu désuète mais qui avait l’avantage de pouvoir organiser les différentes discussions et de servir d’espace d’échange. Les pages ou groupes FB ne répondant pas exactement à cette attente (surtout en terme d’organisation), nous avons cherché une solution alternative pour faire vivre notre communauté mais qui resterait plus moderne que feu le forum.

La plateforme que nous avons choisie présente l’avantage du logiciel libre et du respect de la vie privée, et est développée par le réseau framasoft.

Nous invitons toute personne intéressée de près ou de loin par le plumfoot ou le freestyle à ce connecter à cet espace d’échange via le lien suivant. Cet espace sera ce que l’on en fait ! Donc aidez-nous à le faire vivre ! L’appli « mattermost » permet de s’y connecter avec un smartphone.

Cela peut être par exemple le lieu de discussions autour des entraînements, du recrutement, ou de la recherche de partenaire pour une prochaine compétition … voire de questionner le CA concernant les règles adoptées en compétition également !

En cette période de fêtes, je souhaite au nom de France Plumfoot un joyeux Noël à tous les membres de notre communauté, et une excellente année 2018, puisse-t-elle être remplie de belles nouvelles et d’intenses sensations sportives pour tous. Au plaisir de se retrouver bientôt !

Une réflexion au sujet de “On avance, on avance … mais où va-t-on ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *