Jour 1 : arrivées des équipes, installation

Le Metropark Hotel

L’info attendue de la journée était : à quel type de logement va-t-on avoir droit ? La vie d’un sportif compétiteur « hors mainstream » c’est aussi apprendre à composer avec des logements/repas parfois limités au strict nécessaire (mmh les fameuses tartines à l’huile offertes pour le petit-déjeuner en Serbie), parfois au contraire, c’est un accueil presque disproportionné qui nous est réservé, avec interview de journalistes, autographes en sortie de matchs, hôtel étoilés, sorties mémorables etc. Il va sans dire que le deuxième cas de figure est plutôt du ressort des compétitions se déroulant en Asie où la place de la plume dans l’événementiel sportif dépasse de loin celle de la belote coinchée (on ne peut pas encore en dire autant chez nous). Mais après avoir proposé un tarif d’inscription quasi-prohibitif (de l’ordre de 100$ par jour par joueurs pour une semaine de compétition), la Fédération de Hong-Kong a cédé à la pression imposée par les autres membres de l’ISF et a considérablement réduit les tarifs : 250$ pour l’ensemble de la semaine. Avec cette réduction de plus de 50% on était en droit de se demander sur quel aspects de notre séjour ces économies allaient être réalisées. On se voyait déjà parqués dans un HLM moisi, douchés à l’eau froide… Bon ben pas exactement hein :

Du coup, franchement je ne vois pas bien où les économies ont été faites, peut-être qu’on aurait eu droit à des jacuzzis individuels je sais pas … L’hôtel est situé dans le quartier de Mongkok qui est l’endroit le plus densément peuplé de la planète, et ce n’est pas une expression je vous assure les gens se marchent dessus ici ! (bon là j’avoue c’est une expression)

On est quand même pas là pour manger des gnocchis

Je vous passe les détails rébarbatifs de notre check-in au ralenti, une fois posées nos affaires on est allé faire un petit tour au marché aux fleurs situé juste à côté. Retour à l’hôtel pour 18h et là on s’est dit qu’il était temps de finaliser notre préparation physique en faisant un petit tour à la salle de gym de l’hôtel. Et ouais c’est quand même l’équipe de France quoi. Donc on a mis le paquet, quitte à travailler plusieurs muscles à la fois :

 

Bon en vrai on s’est quand même un-peu-donné-mais-pas-trop : se cramer l’avant-veille du début des matchs n’aurait pas de sens, mais réveiller les muscles et s’étirer soigneusement c’est bénéfique (enfin, on croit).

Eh mais toi, j’te connais !

Le premier jour des compétitions internationales, franchement y a moyen que ce soit mon préféré. Il y a cette excitation et cette envie de jouer cumulées de plusieurs semaines, la force de ses rêves à 200% et encore aucune frustration en vue (parce que pour perdre un match il faut déjà le jouer, ben oui !) et surtout, surtout, c’est le moment des retrouvailles ! Après quelques compétitions internationales, la communauté de la plume c’est des têtes connues qui viennent du monde entier : quel plaisir de se faire chanter une petite chanson de « Édit Paf » par le chef de la délégation Taïwanaise (82 ans patron !), reconnaître le rire des hongrois au travers de la porte de la chambre d’en face, ou croiser les indonésiens en sortant du resto ! Resto donc (oui je fais choses dans le désordre), car n’ayant pas récupéré nos tickets pour les repas de l’hôtel à temps, on est allé manger dehors :


Aux plus attentifs il n’aura pas échappé qu’on est 8 sur la photo, celui qui se tape l’incruste (et qu’on accueille avec plaisir !) c’est Luca, LE joueur italien qui participe (uniquement en simple, donc) à la compétition, ses compatriotes n’ayant pour la plupart pas les moyens de se payer le billet d’avion jusque HK. Luca était typiquement l’une de ces « têtes connues » qui est progressivement devenu un bon pote que j’ai plaisir à trouver d’un bout du monde à l’autre.

Programme des jours à venirs

On a finalement reçu un programme un peu plus détaillé des journées à venir : demain on commence la journée à 7h avec petit-déj puis séance d’entraînements par équipe, après-midi libre et visite du Peak de Hong Kong et probablement quelque part dans la journée le très stressant « Technical Meeting » où les tirages au sort seront réalisés. Dimanche : cérémonie d’ouverture et début des matchs avec … le triple ! C’est donc June, Justine, Laeticia, Étienne, Xavier et moi qui rentrerons les premiers sur l’arène ! On souhaite entendre vos cris d’encouragements d’ici !

À demain pour la suite !!

 

2 reflexions sur “Jour 1 : arrivées des équipes, installation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *