Résultats de la compétition de Dunkerque

Quelle belle compétition ce WE ! En bord de mer qui plus est !

Podium en double :

1 – Xavier Joudiou / Ayman Moussa
2 – Étienne Gastineau / Arthur Plat
3 – Charlie Amans / Jérémy Godat

Podium en simple :

1 – François Grignard
2 – Ayman Moussa
3 – Mathieu Dubost

Nous cherchons un lieu. Indices chez vous : une mouette, la mer, du sable, des zigotos qui tapent une plume et les deux initiales de Donkey Kong. Je suis je suis ? DK pour Dunkerque, oui oui oui !

Une terre de plume depuis l’avènement de l’association Culture Lee’t’chi, emmenée par notre David Lee nordique. Un beau décor, qui a servi de théâtre les 8 et et 9 avril à la dernière compétition de plumfoot de la saison hexagonale. Tournoi qualificatif pour les phases finales du championnat de France, qui se dérouleront en juin prochain.

Près de 25 joueurs – principalement franciliens et locaux – s’étaient réunis pour disputer l’épreuve de double le samedi, avant d’en découdre en un contre un le lendemain. L’épreuve en binôme a été dominée par la paire parisienne Ayman / Xavier, qui décroche l’or en finale, devant la doublette putéolienne Etienne / Arthur. Une belle opposition, avec deux équipes basées sur un schéma ou les rôles de chacun sont bien définis. Ayman s’avèrera tranchant en attaque, bien servi par Xavier, qui a depuis longtemps acquis le titre de « joueur le plus zen du circuit qui fait des passes au poil ». Signalons aussi la bonne entente Etienne / Arthur. Ce dernier, même sans s’entraîner beaucoup, délivrera quelques caviars soliiiides à son co-équiper. Monte sur la 3ème marche du podium le duo prometteur Jérémy-Charlie, encore un peu jeune dans la tête et fou-fou dans le jeu.

Après avoir respiré l’air pur du large en soirée et dégusté des mets locaux (ou non) la plupart des joueurs ont remis ça le lendemain pour le tournoi de simple. Une épreuve plus physique, où le mental joue un rôle prépondérant, tout comme la gestion de la fatigue. La région y fut bien représentée, notamment au travers du jeune Laurent qui effectua un très beau tournoi, sa 9ème place laissant plein d’espoirs pour la suite.

Soutenu par un public très chaud, nous retiendrons une belle opposition de ce dernier face à Etienne, en match de poule. Malgré une défaite du dunkerquois en 3 sets, la partie fut serrée. Plus tard dans la journée, en match de reclassement, il livre encore une prestation agréable à suivre, avec quelques attaques bien senties face à Jérémy. Ce dernier, perturbé par l’ambiance et le soutien sans failles des locaux pour son adversaire, ne jouant pas à son réel niveau.

Les quarts de finale en simple donneront lieu à deux belles affiches. La première oppose Théotime à la légendaire Trang. Trop juste physiquement, elle s’incline face à un jeune adversaire la faisant courir de partout. L’autre gros match oppose Etienne à Mathieu. Fraîchement revenu de Hanoi, Etienne souffre dans ce match et s’incline sans réussir à reprendre le dessus, face à un joueur redoutable au service, et qui mettra la pression sur lui du premier au dernier point. Moins disputés, les autres quarts opposent Ayman à Victor et François à Dany. On retrouve donc, dans le dernier carré, Ayman face à Mathieu et Théo Time contre François.

Emoussé par son quart de finale, et malgré un début de premier set idéal, Mathieu voit s’éloigner la finale, n’ayant pas retrouvé l’efficacité de son service face au plus égyptien de nos joueurs. Toujours très incisif en attaque, Ayman s’offre une place en finale face à son habituel partenaire de double, François. Ce dernier s’étant sortir du piège Théotime. La petite finale oppose ce dernier à Mathieu. Après un début de match tendu, Mathieu retrouve son efficacité au service et s’offre le bronze, non sans prendre quelques temps morts pour souffler. Tété, un peu découragé sur la fin de match, confirmant son statut de « pile électrique qui te fait galoper partout ».

La grande finale est plus disputée. Pourtant plus frais car n’ayant pas joué la veille, François mets du temps à rentrer dans son match, donnant beaucoup de points tant dans le jeu qu’au service. Il laisse logiquement filer le premier set, bien négocié par Ayman. François repart de plus belle après le changement de côté. Donnant moins de points et retrouvant son niveau de jeu habituel, il empoche le second set grâce à quelques attaques bien senties. Le 3ème set est dominé par François, avant d’assister à une remontada de la part de son adversaire, qui a failli rentrer dans la légende ! Parti de 12-20 Ayman réussi en effet à sauver 8 balles de match, mais s’incline finalement au terme d’une fin de match à suspense ayant tenu la foule en haleine.

Soulignons pour finir l’organisation exemplaire de l’événement, avec comme souvent de beaux moments sur et en dehors des terrains. L’état d’esprit unique de ce sport était bien présent. La jeune génération dunkerquoise affichant aussi un super niveau de freestyle. Cette première compétition dans le nord aura en tout cas été une réussite, et l’on parle déjà d’une autre édition. Le prochain événement en France aura lieu les 6, 7 et 8 mai prochains. Pour sa neuvième édition, l’open de France se déroulera cette année à Chartres, et réunira le gratin européen de la discipline, soit près de 90 joueurs. D’ici là on oublie pas la passion, plumons !

Terminons par les classements en double et simple. La colonne classement concerne uniquement la compétition de Dunkerque alors que la colonne points se réfère à la saison en entier (prenant donc en compte les compétitions de décembre à Paris et février à Canteleu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *